La Biographie d’un paysage

Etude sur les transformations de longue durée du paysage culturel de la région de Fort-Liberté, Haïti

Joseph Sony Jean | Forthcoming

La Biographie d’un paysage

Etude sur les transformations de longue durée du paysage culturel de la région de Fort-Liberté, Haïti

Joseph Sony Jean | Forthcoming

ISBN: 9789088908392

Imprint: Sidestone Press Dissertations | Format: 182x257mm | ca. 260 pp. | NEXUS 1492 | Language: French | 4 illus. (bw) | 68 illus. (fc) | Keywords: biographie du paysage; transformation du paysage; archéologie amérindienne; archéologie coloniale; dynamique d’établissement; palimpseste complexe; habitation coloniale; Haïti | download cover

Publication date: 11-11-2019

  • Buy options
  • Bookinfo

    ISBN: 9789088908392

    Imprint: Sidestone Press Dissertations | Format: 182x257mm | ca. 260 pp. | NEXUS 1492 | Language: French | 4 illus. (bw) | 68 illus. (fc) | Keywords: biographie du paysage; transformation du paysage; archéologie amérindienne; archéologie coloniale; dynamique d’établissement; palimpseste complexe; habitation coloniale; Haïti | download cover

    Publication date: 11-11-2019

Cet ouvrage explore la transformation du paysage culturel de la région de Fort-Liberté sur le long terme. Il se base sur les traces de différents groupes sociaux façonnant le paysage culturel du lieu sur une longue période chronologique. Cette région renferme un patrimoine archéologique exceptionnel, sous la forme de vestiges amérindiens, de traces des premières villes coloniales espagnoles et d’habitations coloniales françaises. Habitée depuis environ l’an 3000 av. J.-C., cette région a connu de profondes mutations au fil du temps, en particulier lors de l’invasion coloniale de 1492, qui a entraîné l’effondrement des communautés amérindiennes.

Les fondements théoriques et méthodologiques de cette étude sont ancrés dans l’archéologie du paysage et utilisent des approches multidisciplinaires et diachroniques pour combiner les données archéologiques, ethnographiques et historiques. Suivant une approche de la biographie du paysage, l’étude amène à une redéfinition de la vision traditionnelle du village amérindien car elle envisage de considérer le village plutôt comme une agglomération de sites, aux dépens d’un seul site caractérisé par son extension. L’invasion coloniale de 1492 a engendré une dynamique d’implantations continues et intensives amenant à impacter drastiquement la région Fort-Liberté. La transformation coloniale du paysage a pris une forme radicale et dramatique, conduisant à l’effondrement des valeurs culturelles politiques, et économiques des premiers habitants de l’île. Le paysage colonial espagnol, fortement marqué par des implantations urbaines à petite échelle et de l’élevage de bétail, celui des Français constitue une forme de réorganisation et de réaménagement de l’espace qui se manifeste par les habitations coloniales à grande échelle et l’introduction de nouvelles fonctions et formes d’activités sociales, économiques et politiques.

La biographie du paysage suggère que les périodes historiques sont considérées comme des manifestations qui se sont connectées les unes aux autres, et non pas comme des événements isolés. Les sites archéologiques dispersés dans l’environnement naturel expriment l’idée d’un palimpseste complexe de l’histoire de la région.


English abstract

This study explores long term landscape transformations of the Fort-Liberté region, Haiti. By using a landscaped biography approach, this research aims to understand the substantial developments of the region, from the Amerindian occupation, through the Spanish colonization, to the French colonial period. The study of the transformation of the landscape in the longue-durée suggests that activities of cultural groups are considered as events that were connected to each other, not just as superposed layers or isolated events. The archaeological sites dispersed in the natural environment express the idea of a complex palimpsest of the region’s history. This study of the Haitian cultural landscape has proposed to take into account the multi-layered nature of the landscape in order to avoid the dichotomy between pre-colonial and colonial in this context of long-term landscape transformation.

Chapitre 1 | Introduction
1.1. Tout se fait dans la durée
1.2. Objectif et questions
1.3. Présentation des chapitres

Chapitre 2 | Contexte géographique et culturel
2.1. La région Fort-liberté
2.2. Les typologies du sol et végétations
2.3. Les premiers établissements culturels amérindiens
2.4. Dynamiques d’établissement plus complexes
2.5. Groupes culturels amérindiens et période coloniale espagnole de 1492
2.5. La colonisation française
2.7. Conclusion

Chapitre 3 | Approcher le paysage
3.1. Le paysage
3.2. Paysage morphologique
3.3. Palimpseste complexe dans la longue durée : approche biographique du paysage
3.4. Le rôle de l’archéologie dans la biographie du paysage
3.5. Paysage amérindien
3.6. Paysage colonial
3.7. La biographie du Paysage : une étude du paysage de longue durée en Haïti
3.8. Conclusion

Chapitre 4 | Collecte des données
4.1. Introduction
4.2. Sites archéologiques
4.3. Investigations archéologiques dans la zone de pilote
4.4. Les différents types de sites
4.5. Description et analyse des données
4.6. Les images satellites
4.7. Inventaire et étude de la culture matérielle
4.8. Documents historiques
4.9. Enquêtes ethnographiques
4.10. Conclusion

Chapitre 5 | Paysage archéologique des établissements amérindiens
5.1. Introduction
5.2. État de connaissance
5.3. Paysage des établissements amérindiens
5.4. Les sites archaïques de la région de Fort-Liberté
5.5. Les établissements céramiques
5.6. Culture matérielle
5.7. Conclusion

Chapitre 6 | Paysage archéologique des établissements coloniaux
6.1. Introduction
6.2. Établissement espagnol : De la Navidad à Bayaha (1492-1605)
6.3. Sites archéologiques des établissements français
6.4. Les investigations archéologiques
6.5. La collection du matériel archéologique
6.6. Reconnaissance culturelle des ruines coloniales
6.7. Conclusion du chapitre

Chapitre 7 | La Biographie d’un paysage ou les transformations à long terme
7.1. Introduction
7.2. Analyse (micro) régionale des dynamiques initiales
7.3. L’intensification des dynamiques
7.4. Transformation coloniale du paysage amérindien
7.5. Le paysage colonial français : vers une réorganisation du paysage colonial
7.6. Conclusion

Chapitre 8 | Conclusion générale et pistes pour de nouvelles recherches
8.1. Introduction
8.2. Du point de vue amérindien
8.3. La création du paysage colonial et sa transformation
8.4. Plusieurs directions (en une seule)

Bibliographie
Annexe
Résumé
Summary
Samenvatting
Remerciements
Curriculum

Dr. Joseph Sony Jean

Joseph Sony Jean is an Haitian archaeologist. He has a bachelor in History of Art and Archaeology from the Université d’Etat d’Haiti and studied both History and Archaeology at the University of the West Indies Mona campus in Jamaica. He holds a Research Master from the Université de Toulouse-Le Mirail in France. From 2014 Sony worked on his PhD as part of the NWO-Spinoza funded grant, affiliated to the ERC project NEXUS1492, Faculty of Archaeology, Leiden University.

read more

Abstract:

Cet ouvrage explore la transformation du paysage culturel de la région de Fort-Liberté sur le long terme. Il se base sur les traces de différents groupes sociaux façonnant le paysage culturel du lieu sur une longue période chronologique. Cette région renferme un patrimoine archéologique exceptionnel, sous la forme de vestiges amérindiens, de traces des premières villes coloniales espagnoles et d’habitations coloniales françaises. Habitée depuis environ l’an 3000 av. J.-C., cette région a connu de profondes mutations au fil du temps, en particulier lors de l’invasion coloniale de 1492, qui a entraîné l’effondrement des communautés amérindiennes.

Les fondements théoriques et méthodologiques de cette étude sont ancrés dans l’archéologie du paysage et utilisent des approches multidisciplinaires et diachroniques pour combiner les données archéologiques, ethnographiques et historiques. Suivant une approche de la biographie du paysage, l’étude amène à une redéfinition de la vision traditionnelle du village amérindien car elle envisage de considérer le village plutôt comme une agglomération de sites, aux dépens d’un seul site caractérisé par son extension. L’invasion coloniale de 1492 a engendré une dynamique d’implantations continues et intensives amenant à impacter drastiquement la région Fort-Liberté. La transformation coloniale du paysage a pris une forme radicale et dramatique, conduisant à l’effondrement des valeurs culturelles politiques, et économiques des premiers habitants de l’île. Le paysage colonial espagnol, fortement marqué par des implantations urbaines à petite échelle et de l’élevage de bétail, celui des Français constitue une forme de réorganisation et de réaménagement de l’espace qui se manifeste par les habitations coloniales à grande échelle et l’introduction de nouvelles fonctions et formes d’activités sociales, économiques et politiques.

La biographie du paysage suggère que les périodes historiques sont considérées comme des manifestations qui se sont connectées les unes aux autres, et non pas comme des événements isolés. Les sites archéologiques dispersés dans l’environnement naturel expriment l’idée d’un palimpseste complexe de l’histoire de la région.


English abstract

This study explores long term landscape transformations of the Fort-Liberté region, Haiti. By using a landscaped biography approach, this research aims to understand the substantial developments of the region, from the Amerindian occupation, through the Spanish colonization, to the French colonial period. The study of the transformation of the landscape in the longue-durée suggests that activities of cultural groups are considered as events that were connected to each other, not just as superposed layers or isolated events. The archaeological sites dispersed in the natural environment express the idea of a complex palimpsest of the region’s history. This study of the Haitian cultural landscape has proposed to take into account the multi-layered nature of the landscape in order to avoid the dichotomy between pre-colonial and colonial in this context of long-term landscape transformation.

Contents

Chapitre 1 | Introduction
1.1. Tout se fait dans la durée
1.2. Objectif et questions
1.3. Présentation des chapitres

Chapitre 2 | Contexte géographique et culturel
2.1. La région Fort-liberté
2.2. Les typologies du sol et végétations
2.3. Les premiers établissements culturels amérindiens
2.4. Dynamiques d’établissement plus complexes
2.5. Groupes culturels amérindiens et période coloniale espagnole de 1492
2.5. La colonisation française
2.7. Conclusion

Chapitre 3 | Approcher le paysage
3.1. Le paysage
3.2. Paysage morphologique
3.3. Palimpseste complexe dans la longue durée : approche biographique du paysage
3.4. Le rôle de l’archéologie dans la biographie du paysage
3.5. Paysage amérindien
3.6. Paysage colonial
3.7. La biographie du Paysage : une étude du paysage de longue durée en Haïti
3.8. Conclusion

Chapitre 4 | Collecte des données
4.1. Introduction
4.2. Sites archéologiques
4.3. Investigations archéologiques dans la zone de pilote
4.4. Les différents types de sites
4.5. Description et analyse des données
4.6. Les images satellites
4.7. Inventaire et étude de la culture matérielle
4.8. Documents historiques
4.9. Enquêtes ethnographiques
4.10. Conclusion

Chapitre 5 | Paysage archéologique des établissements amérindiens
5.1. Introduction
5.2. État de connaissance
5.3. Paysage des établissements amérindiens
5.4. Les sites archaïques de la région de Fort-Liberté
5.5. Les établissements céramiques
5.6. Culture matérielle
5.7. Conclusion

Chapitre 6 | Paysage archéologique des établissements coloniaux
6.1. Introduction
6.2. Établissement espagnol : De la Navidad à Bayaha (1492-1605)
6.3. Sites archéologiques des établissements français
6.4. Les investigations archéologiques
6.5. La collection du matériel archéologique
6.6. Reconnaissance culturelle des ruines coloniales
6.7. Conclusion du chapitre

Chapitre 7 | La Biographie d’un paysage ou les transformations à long terme
7.1. Introduction
7.2. Analyse (micro) régionale des dynamiques initiales
7.3. L’intensification des dynamiques
7.4. Transformation coloniale du paysage amérindien
7.5. Le paysage colonial français : vers une réorganisation du paysage colonial
7.6. Conclusion

Chapitre 8 | Conclusion générale et pistes pour de nouvelles recherches
8.1. Introduction
8.2. Du point de vue amérindien
8.3. La création du paysage colonial et sa transformation
8.4. Plusieurs directions (en une seule)

Bibliographie
Annexe
Résumé
Summary
Samenvatting
Remerciements
Curriculum

Dr. Joseph Sony Jean

Joseph Sony Jean is an Haitian archaeologist. He has a bachelor in History of Art and Archaeology from the Université d’Etat d’Haiti and studied both History and Archaeology at the University of the West Indies Mona campus in Jamaica. He holds a Research Master from the Université de Toulouse-Le Mirail in France. From 2014 Sony worked on his PhD as part of the NWO-Spinoza funded grant, affiliated to the ERC project NEXUS1492, Faculty of Archaeology, Leiden University.

read more









© 2016 Sidestone Press      KvK nr. 28114891