Dr. Benjamin Gehres

Benjamin Gehres holds a doctorate in archaeology from the University of Rennes 2 (2016), and is an associate researcher at UMR 6566 CReAAH. He also holds a degree in geology from the Blaise-Pascal University of Clermont Ferrand (2007).

His work focuses on pre and metal ages paleo-economic systems of the Atlantic coast through the study of ceramic raw materials (petrography, geochemistry) and their diffusion1. It also contributes to methodological developments in the discipline through the application of plasma mass spectrometry coupled to a laser ablation system (LA-ICP-MS) in the determination of raw material sources used by potters[2,3,4]. Finally, its work aims to improve understanding of the status of certain pottery productions in western France, whose clays are uncommon and have superior properties to other raw materials5.

He joined the AUREUS project in 2017 as a post-doctoral fellow at IRAMAT-Centre Ernest-Babelon (UMR 5060). His research then focused on the production and diffusion of Roman, Celtic and Greek gold silver in the Western Mediterranean from chemical analyses by LA-ICP-MS. In 2018, he joined the ANR CIMO «Ceramics Printed of the Western Mediterranean» for a post-doctorate at the CEMEF laboratory (UMR 7635) of the Ecole des Mines de Paris. The aim of this program is to seek to model the ancient Neolithic settlements in this region by studying the technical traditions of pottery making. In this context, his research aims to define the mechanical properties, plasticity and resistance to mounting of the earths used by potters of the Liguro-provençal arch.

__

Benjamin Gehres est docteur en archéologie de l’Université de Rennes 2 (2016), et chercheur associé de l’UMR 6566 CReAAH. Il est également licencié de géologie de l’Université Blaise-Pascal de Clermont Ferrand (2007). Ses travaux portent sur les systèmes paléo-économiques pré et protohistoriques de la façade atlantique au travers de l’étude de la matière première des terres cuites (pétrographie, géochimie) et leurs diffusions [1]. Il contribue également aux développements méthodologiques de la discipline au travers de l’application de la spectrométrie de masse à source plasma couplée à un système d’ablation laser (LA-ICP-MS) dans la détermination des sources de matières premières employées par les potiers [2, 3, 4]. Enfin, ses travaux visent à améliorer la compréhension du statut de certaines productions de terres-cuites dans l’ouest de la France dont les argiles sont peu communes et présentent des propriétés supérieures aux autres matières premières [5]. Il rejoint en 2017 en tant que post-doctorant le projet AUREUS à l’IRAMAT-Centre Ernest-Babelon (UMR 5060). Ses recherches portent alors sur la production et la diffusion de l’or monnayé romain, celte et grec en Méditérannée occidentale à partir des analyses chimiques par LA-ICP-MS. En 2018, il rejoint pour un post-doctorat l’ANR CIMO « Céramiques Imprimées de Méditerranée Occidentale » au laboratoire du CEMEF (UMR 7635) de l’École des Mines de Paris. Le but de ce programme étant de chercher à modéliser les peuplements du Néolithique ancien dans cette région en étudiant les traditions techniques de fabrication de la poterie. Dans ce cadre, sa recherche vise à définir les caractéristiques mécaniques, la maniabilité et la tenue au montage des terres employées par les potiers de l’arc liguro-provençal.

__

[1] 2015 – GEHRES B. – Rôle du littoral dans l’organisation spatiale des sociétés insulaires et péninsulaires armoricaines du Vème au Ier millénaire av. n.è. : le dépôt de céramiques de l’îlot de Karreg Ar Skariked : un exemple d’étude archéométrique de céramiques insulaires du second âge du Fer, in : OLMER F., ROURE R. (dir.) : Les Gaulois au fil de l’eau, Actes du XXXVIIe colloque de l’Association Française pour l’Étude de l’Âge du Fer, Montpellier, Mai 2013, Presses Universitaires des Lettres de Montpellier, vol.2, p. 895-904.

[2] 2015 – GEHRES B., QUERRÉ G., SAVARY X. avec la collaboration de LE FORT A. – Caractérisation des céramiques à bioclastes de la Protohistoire dans l’Ouest de la France, in: MOUGNE C., DAIRE M.-Y. (dir.) : L’Homme ses ressources et son environnement à l’âge du Fer dans le Nord-Ouest de la France, Actes du Séminaire Archéologique de l’Ouest, March the 24th 2014, Nantes (France), Mémoire de Geoscience Rennes, Hors série n°9, p. 105-119.

[3] 2017 – GEHRES B., QUERRÉ G. – La signature chimique des inclusions minérales comme traceur de l’origine des céramiques : l’apport des analyses par LA-ICP-MS, in: BURNEZ-LANOTTE L. (dir.) : Matières à penser : sélection et traitement des matières premières dans les productions potières du Néolithique ancien, Actes de la table ronde de Namur (Belgique), 29 et 30 mai 2015, Société préhistorique française, Séances de la Société préhistorique française, 11, p. 177-197.

[4] 2018 – GEHRES B., QUERRÉ G. – New applications of LA-ICP-MS for sourcing archaeological ceramics: micro-analysis of inclusions as finger-point of their origin, Archaeometry.

[5] 2018 – GEHRES B. – Matières premières argileuses et valeur ajoutée : le rôle des terres dans la diffusion des céramiques, Bulletin de la Société Préhistorique Française.


Books by Benjamin Gehres

Océan, céramiques et îles dans l’ouest de la France

Approche archéométrique des relations paléo-économiques des populations insulaires du Néolithique à l’Antiquité

Benjamin Gehres | Forthcoming

Ce livre est consacré à la recherche sur le développement de la production et des échanges céramiques entre le continent et les îles de Bretagne,...








© 2016 Sidestone Press      KvK nr. 28114891